Le Wax! La Tendance Irrésistible

Depuis quelques années le wax, tissu incontournable des tenues africaines connaît un engouement sans précédent.

D’abord cantonné à l’Afrique, le wax a été depuis 2012 plébiscité par les marques de haute couture comme Burberry ou encore des célébrités comme Beyoncé et plusieurs jeunes créateurs Stella Jean notamment qui réinventent et détournent le wax en proposant des coupes originales et des mélanges de styles plus innovants les uns que les autres.

Le succès des motifs colorés et stylés inspirés de l’Afrique.

Burberry collection 

Le wax évoque le voyage, la rencontre des peuples, mais pas que puisque ses motifs pop et colorés nous permettent d’exprimer notre créativité et notre sensibilité.

mondial tissu

Cet imprimé pétillant à vraiment tout pour plaire et on comprend son succès.

Mais qu’est ce que c’est le wax ?

Le wax est un tissu teint , ciré et bariolée , des couleurs flashy et de motifs qui se déclinent à l’infini.

C’est un marqueur identitaire et un symbole de la culture africaine, notamment parce qu’il est utilisé dans la confection des vêtements de cérémonies et d’habits traditionnels dans presque tous les pays d’Afrique.

Omar Victor Diop

Toutefois le succés du wax a depuis longtemps dépassé les frontières de l’Afrique pour s’implanter de plus en plus sur le marché occidental où son engouement ne refroidit pas au fil des années.

Mais le wax est il africain ?

En fait non le wax n’est pas totalement africain, , il est inspiré des batiks indonésiens javanais et débarque d’abord dans les usines anglaises qui lui donne le nom wax en référence à l’aspect plus ou moins ciré du tissu, et plus tard en Hollande où les techniques d’impressions seront perfectionnées. Et enfin l’Afrique qui apportera au wax son succès avec l’implantation d’usines locales. 

Le wax est ainsi considéré comme l’expression «  authentique de l’identité de la femme africaine ». 

C’est un tissu chargé d’histoire et d’émotions , il représente l’héritage d’un croisement d’inspiration, de sensibilité et de créativité de 3 continents : l’Afrique, l’Europe et l’Asie.

C’est en ce sens qu’Anne Grosfilley, anthropologue spécialisée dans le textile et la mode en Afrique, considère le wax comme faisant partie du patrimoine de l’humanité.

Stella Jean

Laisser un commentaire